Tagged with " puericulture"
Nov 12, 2018 - Couture, DIY, Jeune Maman, MamanFrigo    No Comments

Patron maison – le bavoir élastiqué pour nos petites têtes blondes (ou brunes, ou rousses…)

Il arrive un âge auquel nos tous petits apprennent l’autonomie. Mais pour cela, il faut avoir l’équipement adapté qui les aidera et les poussera à faire seul.

Mon petit Nector étant entré en pré maternelle (en école privée hors contrat, car il n’est pas né la bonne année pour pouvoir entre à l’école et que les classes de très petite section ne sont pas monnaie courante dans les écoles publiques) en septembre, j’ai eu droit à la première liste de rentrée scolaire.

Hormis les cahiers, pochettes et feuilles, y figuraient également l’équipement qui allait lui servir tout au long de l’année. Comme son drap plat et sa couverture pour la sieste (cousus maison), la blouse pour la peinture (pas maison celle-ci), le bavoir élastiqué et le gant de toilettes.

En tant que maman plutôt adepte du DIY, j’avais envie de lui faire une partie de son trousseau de première rentrée. Mais j’ai manqué de temps pour répondre à mes envies de couture.

J’étais pourtant disposée à lui coudre son bavoir élastiqué maison, unique, qu’il serait le seul à avoir.

Faute d’avoir trouvé un patron qui me plaisait, j’ai finalement fait le mien.

Et je vous le partage.

Read more »

Oct 30, 2018 - Caju, Couture, DIY    No Comments

Une pochette pour ardoise

Voilà un petit cadeau que j’ai fait pour les 5 ans de mon neveu.

A un âge où les enfants commencent à écrire, ne serait-ce que leur prénoms pour commencer, l’ardoise prend une place assez importante dans leur vie.

Mais comme l’ardoise devient réellement utilisée avec l’entrée en primaire, ce qui n’est pas son cas, j’ai voulu lui donner un côté un peu ludique.

Je me suis inspirée de pochettes vues sur Pinterest, FB, Instagram. Mais j’ai fait mon propre modèle.

<del></del>

Quand il y a un loup derrière le loup…

Jusqu’à présent, je vous avais partagé mes belles découvertes et mes coups de cœur en puériculture. Mais il est parfois possible d’avoir de très mauvaises surprises.

Notre grand Nector est, depuis son plus jeune âge, un grand fan de lecture. Il pourrait nous demander plus de 20 histoires chaque soir si nous ne mettions pas le hola. Et réclamait des histoires jusqu’à épuisement et en tomber de fatigue dans les périodes d’endormissement plus compliquées. Et la lecture en solo ne lui fait pas peur.

Read more »

Mes chouchous en puériculture – Deryan tente Travel Cot Peuter

Pour les premiers mois de notre petit Nector, nous avons eu un lit pop-up.

Pratique, il nous permettait de proposer un petit lit d’appoint léger et peu encombrant pour faire dormir Nector le temps d’une sieste ou d’une nuit, sans avoir à trimballer le lit parapluie.

Mais Nector ayant oublié d’être un petit format, autant vous dire qu’il n’était plus possible de le faire dormir dedans à 6 mois. Surtout que notre bonhomme bouge beaucoup quand il dort et est un adepte des rotations et que nous le retrouvons donc souvent tête bêche au milieu de la nuit.

Or, l’été dernier, nous devions partir passer un week-end à Londres, chez des amis. Et devions donc trouver un moyen de le faire dormir, mais sans avoir à trimballer le lit parapluie en Eurostar. Nous avions déjà trouvé LA poussette qu’il nous fallait (mais je vous parlerai plus tard de notre Easylife Recaro et de son cosy siège auto clipsé dessus qui nous permettaient de prendre Autolib, taxi ou Über), il nous manquait le mode de couchage.

Je cherchais donc :

  • un système de lit ou tente pop-up,
  • léger,
  • peu encombrant,
  • permettant à un grand bébé de dormir. L’idée étant de pouvoir l’utiliser encore quelques temps.
  • A un prix raisonnable (très raisonnable si la solution n’était utilisable que quelques mois. Avec plus d’amplitude si j’arrivais à trouver une solution pouvant durer quelques années)
  • Qui fasse éventuellement également tente anti-uv pour le protéger du soleil cet été.

Read more »

Mes chouchous en puériculture – Ewan le mouton

Quand on devient maman, on se retrouve fort dépourvue face à la multitude d’articles de puériculture qui sont proposés.

Difficile de bien choisir. Et surtout, difficile de savoir ce qui nous sera réellement utile.

Nous avons très peu investi au départ misant plutôt sur la récupération, les prêts et les articles de seconde main. D’une part, parce que ma grossesse et mon début de congé maternité ont été un gouffre financier pour nous, pour cause de première année d’ancienneté non complète et, donc, de non maintien de salaire lors des arrêts. D’autre part parce que tous ces fameux articles sont tellement chers que nous préférions attendre pour voir. Et investir dans ce qui nous semblait réellement utile.

Quand Nector a eu quelques semaines, nous avons découvert que le son qui le calmait le plus était celui de l’aspirateur. Il suffisait de l’allumer pour avoir un calme olympien !

Read more »